• Christel Froidevaux

Lumière pulsée contre dyslexie

En 2017, deux chercheurs français ont montré que les personnes dyslexiques n'avaient pas d'oeil directeur (= dominant), mais deux yeux dominants. Leur cerveau doit alors traiter en même temps l'image de chaque oeil, ce qui engendre perturbations et fatigue. Le développement d'accessoires utilisant une lumière pulsée a permis d'améliorer grandement le confort de lecture de ces personnes. Plus d'informations sur :